Retour à la liste

LES ORGUES DE LA CATHEDRALE NOTRE DAME DE L'ASSOMPTION (POI 19)

Le grand orgue de la cathédrale de Luçon est l’un des rares témoins encore intacts de la facture Cavaillé-Coll d’avant le tournant des années 1860. L’orgue de chœur de la cathédrale date de 1882. Il a été construit par le facteur d’orgue Louis Debierre (né à Nantes en 1842).

LES ORGUES DE LA CATHEDRALE NOTRE DAME DE L'ASSOMPTION (POI 19)
Adresse : place Leclerc
85400 LUCON
FRANCE

Contacter : LES ORGUES DE LA CATHEDRALE NOTRE DAME DE L'ASSOMPTION (POI 19)

Pour tout renseignement, contactez directement le prestataire en remplissant le formulaire ci-dessous

Plus d’infos pour mieux vous guider
Date de séjour
optin
Les informations que vous nous communiquez sont à usage exclusif de la Société publique régionale des Pays de la Loire : nous nous engageons à ne pas les communiquer à des tiers.

Présentation de : LES ORGUES DE LA CATHEDRALE NOTRE DAME DE L'ASSOMPTION (POI 19)

Construit de 1852 à 1855 par le facteur Aristide CAVAILLÉ-COLL (né à Montpellier le 4 février 1811, dans une famille de facteurs d'orgues, les « Cavaillé-Coll » est l'un des plus grands facteurs d'orgue du XIXe siècle). Initialement destiné à la cathédrale de Carcassonne, le grand orgue est affecté à la cathédrale de Luçon en 1856 en remerciement du départ de Mgr Jacques Marie Baillès à Rome (son discours légitimiste déplaisait à Napoléon III). Les seules interventions pratiquées depuis ont eu lieu en 1899 (Debierre) et 1967 (Schwenkedel). Il comporte 3478 tuyaux... Une abondante discographie a été enregistrée à la cathédrale de Luçon par des organistes renommés sur le grand orgue. L’orgue de chœur est utilisé principalement pour l’accompagnement de la chorale lors des célébrations importantes.
Thème du site
Cathédrale
Petit patrimoine
Catégorie du site
Classé ou inscrit
Style architectural du site
XIXe siècle
Informations complémentaires
Point d'intérêt visible sans visite

Vous aimerez aussi

D'autres : Patrimoine religieux

CHAPELLE SAINTE BARBE

à CAMPBON

Située à mi-parcours du sentier de randonnée des Calvaires, la Chapelle Sainte Barbe se remarque de loin.