Le Mont des Avaloirs, Everest du grand Ouest !

Mont-des-Avaloirs3
Mont-des-Avaloirs2
Randonnee-NordEstMayenne
Tourbière des Egoutelles
Chouette Chevêche
Drosera rotundifolia

Voici 3 bonnes raisons de vous hisser, côté Mayenne, sur le Mont des Avaloirs, plus haut point du Grand Ouest culminant à 416 mètres de haut et dominant les paysages alentours ! Prêt pour l’ivresse des cimes ?

1) Pour grimper au sommet du belvédère installé ici !

Sur le Mont des Avaloirs trône un belvédère à la silhouette ultra moderne, qui s’étire sur 18,50 mètres de haut. Une fois gravies ses 108 marches, vous profiterez de l’un des plus beaux panoramas de la région, avec vue imprenable à 360° sur un patchwork de paysages verdoyants. Se dévoilent ici les Alpes Mancelles, la campagne d’Alençon ou même le Mont Saint-Michel, qu’il est possible d’apercevoir au loin par temps dégagé !

2) Pour la faune épatante

Le petit sommet niche au creux du parc naturel régional Normandie-Maine, un site classé Natura 2000. Pas étonnant, donc, d’observer ici un joli panel d’oiseaux en tout genre, parmi lesquels des espèces protégées. Mention spéciale à la linotte mélodieuse et son délicieux gazouillis, au busard Saint-Martin, qui déploie majestueusement ses ailes, ou à la chouette chevêche, toujours prompt à sortir en plein jour.

3) Pour une curiosité insolite aux alentours

À proximité du Mont des Avaloirs, s’épanouit la Corniche de Pail, recouverte de bruyère et postée à 350 mètres de haut. Cette altitude lui permet d’offrir, elle aussi, de jolies vues mais le plus étonnant réside dans une curiosité qu’elle intègre : la réserve naturelle régionale des Landes et tourbière des Egoutelles, un espace de deux hectares abritant des plantes carnivores ainsi qu’une faune rare, avec par exemple le criquet ensanglanté ou la salamandre tachetée !

 

 

A lire également

LE MONT DES AVALOIRS ET SON BELVEDERE

Point culminant du Massif Armoricain et du Grand Ouest (417 mètres d’altitude).
En savoir plus

LA CORNICHE DE PAIL

Classée zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique. Elle culmine à plus de 350 mètres.
En savoir plus

Vous aimerez aussi