Côtes de l'Île d'Yeu
Cabanes sur l'Île d'Yeu
Le Vieux Château de l'Île d'Yeu

Un week-end à l’Île d’Yeu

Larguez les amarres et mettez le cap sur cette perle de la Vendée, qui fait valoir une beauté farouche et une étonnante variété de paysages. La petite suggestion de programme qui suit devrait vous permettre d’y passer un week-end idyllique !

SAMEDI

9h00 : Embarquement pour l’Île d’Yeu !

Alors que le ciel ouateux dissipe peu à peu ses nuages pour aménager de jolis coins de ciel bleu, une joyeuse excitation règne sur le bateau qui file vers le petit confetti perdu dans l’océan. Il faut compter de 30 minutes à une heure de traversée, au départ de Fromentine ou de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, pour rallier la terre promise. Après quelques minutes de navigation, les passagers tendent le cou pour scruter la côte découpée qui se profile au loin. Bientôt, les toits de tuile ocre de Port-Joinville apparaissent…

Photo N. Job-Heos-Marine Photo N. Job-Heos-Marine

9h40 : À l’exploration des ruelles de Port Joinville

La terre ferme, enfin ! Vous voilà dans la « capitale » de l’île. Profitez donc de ce début de matinée pour explorer ses petites rues, tandis que les maisonnettes blanches aux volets bleus s’éveillent tranquillement. Bonne surprise, le bourg recèle bon nombre d’ateliers et galeries d’art. Escale conseillée chez Pélagie, qui présente notamment des œuvres d’artistes du cru. Parmi celles-ci, les animaux en papier-mâché de Janine Bonamy ou les tableaux marins de Jean Mercier. Vous pouvez siroter tranquillement un café sur place et même acheter un livre d’occasion à tout petit prix.

Les Amours de Pélagie, 7, rue Georgette

Photo N. Job-Heos-Marine Photo Th. Le Gourrierec

11h15 : Balade gourmande sur le marché

Et si vous partiez en balade sur le marché de Port-Joinville ? Au milieu du déluge de couleurs et de senteurs qui envahit chaque matin les quais, détour impératif par le stand de la pâtisserie Mousnier pour faire provision de tarte islaise. Il s’agit d’une spécialité incontournable du caillou, confectionnée depuis des siècles avec des pruneaux, du rhum et de la cannelle, produits que les marins ramenaient jadis de leurs voyages. On la sert, en dessert, lors de chaque mariage.

Photo Th. Le Gourrierec Photo Th. Le Gourrierec

12h30 : Déjeuner à la Crêperie Bleue

Avec un peu de chance, vous décrocherez une place sur la petite terrasse de cette institution, qui campe face au port depuis plus de quarante ans. En cuisine, la pâte est claquée à la main, puis repose 24 heures pour conférer aux galettes une légèreté incomparable. Mention spéciale à la Gégé, qui brasse misotte de Vendée, oignons, lardons et pommes de terre à la crème, ainsi qu’à la Coup de Foudre, mêlant fromage de chèvre, chorizo, piment, miel et salade verte.

La Crêperie Bleue, quai de la Mairie, Port-Joinville

Photo Th. Le Gourrierec

14h05 : Le tour de l’île à vélo !

Il est temps de filer nez au vent, sur votre monture empruntée à l’une des nombreuses boutiques de location, pour appréhender la variété des paysages de l’île. L’idéal est d’en effectuer le tour complet, en 5 heures environ, les cyclistes du dimanche pouvant se faciliter la tâche avec un vélo électrique. Élancez-vous tout d’abord vers l’Ouest, à l’assaut de la spectaculaire côte sauvage. Vous croiserez petites criques, roches escarpées, Grand Phare ou Vieux Château (qui a inspiré Hergé pour l’Île Noire), avant l’arrivée au Sud. Là, arrêtez-vous quelques instants dans le charmant petit port de la Meule, puis remontez vers la chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle, qui surplombe le paysage et rappelle celles que l’on trouve dans les Cyclades ! Bouclez ensuite votre périple par la côte Est, le long des grandes plages sablonneuses.

Photo Th. Le Gourrierec Photo Th. Le Gourrierec

17h50 : petite escapade nautique en kayak

Juste avant de terminer votre parcours autour de l’île et de regagner Port-Joinville, vous pouvez faire un stop au Marais Salé, chez Caval Kayak, histoire de louer stand-up paddle, wave-ski, kayak de mer, voire même pirogue polynésienne. Vous partirez, le temps d’une heure, à la découverte des criques et grottes ! Notez que la structure organise, sur réservation, des randos tapas ponctuées par une session gourmande.

Caval Kayak, 11, chemin des Borderies

Photo Th. Le Gourrierec

19h40 : Dîner chez un chef émérite

Table intimiste, Le 09 délivre à la lueur de ses photophores une partition gastronomique inclinant vers les produits iodés, que la maison pioche dès que possible chez les pêcheurs du coin. Aux manettes, Patrick Leray, maître restaurateur passé par des établissements très recommandables tels que le Royal Monceau ou Le Procope, à Paris. La carte affiche par exemple lotte au cidre, pommes caramélisées et courgettes poêlées, ou encore noix de Saint-Jacques en crème de vanille.

Restaurant Le 09, 9, rue Goergette

Photo Th. Le Gourrierec Photo Th. Le Gourrierec

DIMANCHE

10h15 : Safari nature au sein des paysages de l’île

L’Île d’Yeu fait valoir une épatante biodiversité que Sandrine Desmaret connaît par cœur. Tout au long de l’année, cette amoureuse de la nature emmène les touristes observer, à pied ou à vélo, les nombreuses variétés d’oiseaux (près de 300, au total) qui s’épanouissent ici. Parmi ces dernières, le goéland argenté, l’aigrette garzette ou le pipit farlouse. À découvrir aussi, la flore locale, avec plus de 760 espèces comme la criste marine, qu’elle invite à croquer pour découvrir son goût de carotte, ou l’immortelle des dunes, qui exhale une odeur de curry. Parfait pour se mettre en appétit.

Photo N. Job-Heos-Marine Photo Th. Le Gourrierec

13h : Repas de poisson grillé à la Plancha du Pêcheur

Jean-Philippe et Anne-Charlotte se sont rencontrés à Tahiti, mais c’est à une autre île qu’ils ont choisi de s’amarrer… Sur la plancha de leur coquet restaurant, ils font griller à la perfection le poisson frais rapatrié chaque jour de la criée locale : sardines, maquereau ou filet de merlu, nacrés juste comme il faut, fondent en bouche. À savourer également, la rillette maison du moment, du type thon et chorizo, ainsi qu’un fish and chips de haute tenue.

La Plancha du Pêcheur, 13, place de la Norvège

Photo Th. Le Gourrierec Photo Th. Le Gourrierec

14h15 : Sortie magique en voilier

Local de l’étape, Stéphane a toujours évolué dans le monde de la navigation. Ce skipper au visage buriné par les embruns, qui a déjà traversé l’Atlantique, emmène tout au long de l’année voguer en voilier au large de l’île. Il propose diverses formules, de la demi-journée à la journée complète, en passant par le tour d’Yeu, ou encore la sortie au coucher du soleil. Sur le Te Ara, son dériveur habitable, ce passionné enseigne avec pédagogie quelques rudiments de navigation tels l’empannage, le virement de bord ou le maniement de la barre. Un moment hors du temps.

Voile Yeu

Photo Th. Le Gourrierec Photo Th. Le Gourrierec

18h30 : Retour vers le continent

Votre week-end s’achève… Dernier coup d’œil aux atours pittoresques de Port-Joinville avant de rallier la Gare Maritime pour embarquer. Avec, en tête, la promesse que vous venez de vous faire : pour sûr, vous reviendrez !

Découvrez aussi...

LA CREPERIE BLEUE

Restaurant - crêperie
Cuisine maison, produits de saison.
Petit patio et terrasse.
En savoir plus

LE 09 RUE GEORGETTE

Le restaurant, situé au calme au coeur de Port-Joinville, vous accueille dans une salle agréable et spacieuse.
En savoir plus

LA PLANCHA DU PECHEUR

Les amateurs de poissons se rejoignent à la Plancha pour déguster les sardines, maquereaux, merlus, thons grillés, le fameux fish&
En savoir plus

VOILE YEU

Embarquez toute l'année à bord de notre voilier pour découvrir l'île d'Yeu autrement : journée, demi-journée, tour de l'île et cou
En savoir plus

Vous aimerez aussi