Où admirer les plus beaux panoramas de la région ?

Le Thoureil (49) - Un œil bienveillant sur la Loire

Le destin du Thoureil, jadis fief des négociants de vin néerlandais ou des mariniers, fut façonné par la Loire. La Petite Cité de Caractère le lui rend bien en offrant des points de vue de choix, depuis ses hauteurs, sur le fleuve sauvage.
Au départ de la cale de Richebourg, empruntez ainsi le chemin éponyme et postez-vous à son extrémité. Vous pouvez également choisir de bifurquer un peu avant sur la droite, pour suivre le chemin de crue et faire halte à proximité des vestiges de l’ancien poste d’observation nommé la Tour de Galles, ou bien des terrasses du Manoir des Hollandais.

La Loire à Vélo - Le Thoureil

Oudon (44) - Sur le toit du donjon

Édifié à la fin du XIVème siècle, le donjon du château médiéval d’Oudon héberge de superbes scénographies. Elles accompagnent le visiteur dans l’ascension de la tour en contant la vie sur les bords de Loire du Moyen Âge à nos jours. Au sommet, le toit-terrasse dévoile une vue splendide sur le fleuve, ses îles et les coteaux alentours. D’aucuns prétendent que par temps dégagé, on peut même apercevoir la fameuse Tour Bretagne de Nantes !

Lever du jour sur la Loire

Les Herbiers (85) - La colline aux moulins

Haut de 232 mètres et souvent dépeint comme la porte de la Vendée, le Mont des Alouettes toise la campagne environnante. Le lieu accueillit par le passé jusqu’à huit moulins, le premier ayant été érigé au XVIème siècle. Il n’en reste plus que trois, classés monuments historiques. L’un d’entre eux, encore en activité, se visite l’été sous la conduite d’un meunier. À proximité, une chapelle commémorative rappelle que le site fut également un théâtre des Guerres de Vendée.

Le Mont des Alouettes - Les Herbiers

Champtoceaux (49) - Jardins suspendus

Sur l’éperon rocheux niché derrière l’église du bourg de Champtoceaux, les Jardins du Champalud élèvent le visiteur à 70 mètres de haut pour lui offrir un panorama époustouflant sur la Loire. Ce point d’observation remarquable permet d’apercevoir les fameux épis destinés à piéger le sable du fleuve, mais aussi l’Île Neuve-Macrière et le donjon du château médiéval d’Oudon. Notez qu’on trouve ici une aire de pique-nique, des jeux pour enfants et une piscine de plein-air.

Les Alpes Mancelles (72 et 53) - L’ivresse des cimes

De par leur géographie exceptionnelle, les Alpes Mancelles évoquent des paysages de montagne. Le Mont Narbonne (217 mètres de haut) et le Haut Fourché (203 m) font office de belvédères naturels dominant des paysages vallonnés au creux desquels se nichent la rivière Sarthe et le petit village de Saint-Léonard-des-Bois. Côté Mayenne, le Mont des Avaloirs (417 m) défend son titre de plus haut point du Grand Ouest et accueille un poste d’observation haut de 18 mètres. Au programme, vue sur imprenable sur le parc naturel régional Normandie-Maine, les Alpes Mancelles et même le Mont Saint-Michel, lorsque l’horizon est dégagé !

Le belvédère du Mont des Avaloirs - Pré-en-Pail - Haute Mayenne - Les Alpes Mancelles côté Mayenne

Saint-Michel-Mont-Mercure (85) - Un cloché perché

Non contente de constituer la plus haute commune de Vendée, perchée à 290 mètres, Saint-Michel-Mont-Mercure propulse 42 mètres plus haut les courageux grimpant les 199 marches qui mènent au clocher de son église. Sous la magnifique statue dorée de l’archange Saint-Michel, le visiteur embrasse du regard les prés, genêts et autres collines du bocage vendéen.

Saint-Michel - Mont Mercure

Hambers (53) - Butte sacrée

Injustement méconnu, le bucolique pays des Coëvrons fait valoir un paysage délicieusement vallonné, au sein duquel se dresse le Montaigu. Cette excroissance atteint les 291 mètres de haut. Par beau temps, on peut distinguer, en s’aidant de la table d’orientation, sept clochers environnants, ou encore les collines de Pré-en-Pail ! Notez qu’une chapelle du XVème siècle se dresse ici aux côtés d’un ancien ermitage. Elle accueillait jadis les pèlerins sur la route du Mont-Saint-Michel.

Paysage mayennais depuis la butte Le Montaigu (290 m) - Pays d'art et d'histoire des Coëvrons
1 / 7

Elle va vous en mettre plein la vue ! La région des Pays de la Loire offre des points d’observation étonnants répartis à travers ses cinq départements. Situés en hauteur, ils ouvrent sur la campagne, les villes ou la Loire.…

Ce sont des lieux qui respirent la quiétude. Des refuges perchés parfois connus des seuls initiés, qui permettent de s’élever pour profiter d’un nouveau point de vue et prendre véritablement la mesure de la beauté des paysages locaux. Qu’il s’agisse par exemple des jardins suspendus de Champtoceaux, du clocher perché de Saint-Michel-Mont-Mercure, des belvédères nichés dans les Alpes Mancelles ou de l’étonnant donjon d’Oudon, petit tour d’horizon de ces postes d’observation… en images, forcément !

Vous aimerez aussi