Explorez le palais-musée Robert Tatin !

Musee_Robert-Tatin1
Musee_Robert-Tatin2
Musee_Robert-Tatin3
 Musee_Robert-Tatin4
Musee_Robert-Tatin5

S’agit-il d’un temple asiatique ? D’un palais maya ? D’une forteresse maorie ? En plein bocage mayennais, à Cossé-le-Vivien, se niche l’extraordinaire et monumental palais-musée de l’artiste Robert Tatin

Bienvenue dans l’allée des Géants

Alors que vous venez de franchir la grille de l’entrée, apparaissent d’intrigants personnages de pierre. Premier contact avec l’univers de Robert Tatin, qui imagina cette allée des Géants pour guider le visiteur vers son improbable réalisation… Ce grand rêveur aux élans humanistes aura mis, au total, 21 ans à bâtir son imposant palais, sur le site accueillant la petite ferme qu’il habitait depuis 1962.

Un lieu peuplé d’étranges créatures

Il s’agit en fait d’une sculpture monumentale, qui apparaît ornée d’une myriade de détails représentant personnages, symboles et autres créatures. Les explorateurs d’un jour approchent, les yeux écarquillés, de l’entrée protégée par un dragon géant à la gueule béante… A l’intérieur, ils découvrent le jardin des méditations, lieu tranquille où s’ébattent, autour du bassin d’eau, d’étranges créatures. On louvoie ici entre les petites ouvertures, on part à la découverte des salles attenantes qui abritent les peintures, sculptures et céramiques de Robert Tatin. En plus de posséder une formation de charpentier et des talents de constructeur hors pair, ce dernier s’avançait en artiste accompli, renommé dans le monde entier.

La maison de Robert Tatin confine elle aussi à l’œuvre d’art

Ses nombreux voyages et séjours, en Amérique du Sud notamment, lui auront permis de forger son imaginaire et poser les bases d’un univers incroyable, qui happe instantanément celui qui l’observe. Plus loin campent ce qui constituait la demeure du maître des lieux, ornée elle aussi de manière étonnante, ainsi qu’un champ de sculptures accueillant des œuvres d’artistes contemporains. Au sortir de la visite, petit détour devant la porte des Géants, sur laquelle Robert Tatin rend hommage, à sa manière, aux peintres qu’il admirait. Vraiment dépaysante, cette sortie !

A lire également

MUSEE ROBERT TATIN

Connaissez-vous La Frenouse ?
En savoir plus

Vous aimerez aussi