Majestueuses abbayes

Abbaye de Maillezais (Vendée)

En surplomb du Marais Poitevin se dresse une véritable merveille, fondée aux environs de l’an 1000 et qui accueillit à la Renaissance le jeune Rabelais, venu s’y instruire durant cinq ans. Elle se mua alors en cathédrale aux dimensions colossales, dotée de sept clochers et illuminée par d’immenses vitraux.
Ses ruines majestueuses témoignent de ce glorieux passé, que des spectacles et animations musicales permettent d’appréhender durant l’été.

Abbaye de Melleray (Loire-Atlantique)

Fondée en 1145 par les moines trappistes, qui quittèrent les lieux en 2016 pour laisser place à la communauté du Chemin Neuf, cette abbaye excellait jadis dans le domaine horticole. Elle fait toujours valoir la sobriété de son architecture cistercienne, qui côtoie le raffinement des salons XVIIIème siècle attenants.
Il est possible d’assister aux offices, de faire des emplettes à la boutique de produits locaux, voire de passer une nuit sur place grâce à la structure d’accueil.

Abbaye Notre-Dame-du-Port-du-Salut (Mayenne)

C’est ici, à Entrammes, sur les bords de la Mayenne, que fut inventé le célèbre Port Salut ! Au XIXème siècle, les moines trouvèrent le moyen, avec ce fromage à la texture moelleuse et au goût délicat, de conserver le lait qu’ils produisaient.
S’il n’est plus fabriqué sur place, l’abbaye abrite toujours des religieux qui accueillent le public dans leur boutique, leur abbatiale du XIIIème siècle ou leur hôtellerie, au sein de laquelle le comédien Michael Lonsdale, notamment, vient parfois goûter la quiétude des lieux.

Abbaye de Solesmes (Sarthe)

Si cette magnifique abbaye, fondée en 1010, ne se visite pas intégralement, il est tout de même possible, lors des offices, de découvrir l’église abbatiale et ses célèbres Saints de Solesmes. Sculptés dans la pierre, ils tiennent du chef-d’œuvre artistique.
Par la même occasion, vous pourrez apprécier les chants grégoriens des moines qui peuplent toujours les lieux et sont réputés dans le monde entier pour cette spécialité.

Abbaye de Fontevraud (Anjou)

Fondée il y a près de mille ans à proximité de Saumur par le prédicateur Robert d’Arbrissel, Fontevraud deviendra l’abbaye la plus puissante de France et l’une des plus grandes cités monastiques d’Europe, dirigée au fil des siècles par des abbesses.
Si Napoléon en fit plus tard une prison des plus redoutables, l’ensemble fait toujours valoir sa splendeur sur son site de 13 hectares. La nef de l’église abbatiale abrite les gisants d’Henry II Plantagenêt et de son épouse Aliénor d’Aquitaine, ainsi que de Richard Cœur de Lion et d’Isabelle d’Angoulême.

Abbaye de Nieul-sur-l’Autise (Vendée)

Aliénor d’Aquitaine est-elle née à Nieul-sur-l’Autise, comme le prétendent certains ? Une chose est sûre, c’est elle qui conféra à cet ensemble fondé en 1068 le statut d’abbaye royale. Étonnement conservé, le monument intègre notamment une abbatiale remarquable et le seul cloître roman ayant entièrement survécu, dans l’Ouest de la France, aux outrages du temps. Des dispositifs interactifs éclairent le visiteur sur l’histoire des lieux et la vie monastique à l’époque médiévale.

Abbaye de l’Epau (Sarthe)

Située à la sortie du Mans, l’abbaye de l’Epau fut bâtie au XIIIème siècle à la demande de Bérengère de Navarre, devenue reine d’Angleterre. Son gisant, devant lequel la reine Elisabeth vint s’incliner en 1984, trône dans la salle capitulaire de ce monument qui constitue une référence sur le territoire français en matière d’architecture cistercienne.
Une foule d’événements culturels y prend place tout au long de l’année.
1 / 7

Émerveillez-vous devant la beauté architecturale des abbayes qui peuplent les Pays de la Loire. Dans chaque département, ces édifices religieux souvent millénaires nous content une part d’histoire en défendant chacun leurs particularités. Présentation en images.

Fascinant, non ? Lieux sacrés emprunts de spiritualité, conçus par l’homme dès le Moyen-Âge pour permettre l’élévation de l’âme en cherchant à s’approcher au plus près de Dieu, les abbayes ont cette capacité à captiver celui qui les observe ou les visite. Ces vieilles dames, dont certaines ont traversé les siècles malgré les affres du temps et les outrages perpétrés notamment à la Révolution, affichent souvent un côté grandiose et majestueux. Sans compter qu’elles trônent, la plupart du temps, sur des sites d’exception.

La région des Pays de la Loire en compte une soixantaine, parmi lesquelles les joyaux que nous vous présentons ici en images. En chef de file, Fontevraud, évidemment, qui figure parmi les ensembles les plus impressionnants en Europe mais aussi Maillezais et ses ruines éblouissantes, Notre-Dame-du-Port-Salut et sa quiétude, ou encore Solesmes et ses célèbres saints sculptés…

Autres sélections

ABBAYE DE MELLERAY

Lieu de silence et de prière fondé en 1183, bordé d’un étang de 6 ha.
En savoir plus

ABBAYE NOTRE DAME DU PORT DU SALUT

Située sur les bords de la Mayenne, à l'emplacement d'un oppidum gaulois, l'abbaye du Port du Salut abrite une communauté de ciste
En savoir plus

ABBAYE SAINT PIERRE DE SOLESMES

Non loin de Sablé, Geoffroy le Vieux fonde en 1010, un prieuré qui devient l'Abbaye bénédictine Saint-Pierre-de-Solesmes (1837).
En savoir plus

ABBAYE ROYALE DE FONTEVRAUD

Fondée au XIIe siècle, puis transformée en partie sous l'Ancien Régime, l'Abbaye de Fontevraud est la plus vaste cité monastique d
En savoir plus

ABBAYE ROYALE DE L'EPAU

L’Abbaye Royale de l’Epau constitue l’un des plus beaux exemples de l’architecture cistercienne en France.
En savoir plus

ABBAYE SAINT PIERRE DE MAILLEZAIS

Partez à la découverte du plus grand site du Marais Poitevin
En savoir plus

Vous aimerez aussi