Retour à la liste

L'EGLISE DE SAINT-HILAIRE

Cette église remplace une ancienne église ruinée à la Révolution. L'église actuelle dont la construction débute en 1895 est achevée vers 1898. Originalité de cette église, le carillon sonne "La Paimpolaise", une chanson de Théodore Botrel au fil des heures. 

Adresse : Place de l'église
44680 SAINT-HILAIRE-DE-CHALEONS
FRANCE

Présentation de : L'EGLISE DE SAINT-HILAIRE

Une ancienne église date du Moyen-Age. Elle a cependant été détruite lors de la Révolution. Un bâtiment en bois a ensuite été construit pour la remplacer. Il faudra attendre 1895 pour l'édification d'une nouvelle église.

Le tableau intitulé "la Fuite en Egypte" provient de l'ancienne église.

Les vitraux représentent l'Arche de Noë, Jeanne d'Arc, saint Louis, saint Joseph avec la Sainte Famille, l'apparition du Sacré-Cœur à sainte Marguerite Marie Alacoque...

Le clocher, quant à lui, a été dresser seulement en 1930. Il est surmonté d'une coupole de forme hexagonale. Trois cloches (un mi-bémol, un sol, un la bémol) y sont disposées. L'Angélus sonnait à 7h, 12h et 19h. Des horaires qui ont longtemps rythmés la vie quotidienne. En 1947, trois nouvelles cloches sont installées.

Les cinq cloches :

Armande 1250 kg
Anne-Andrée-Thérèse 900 kg
Claude-Louise 850 kg
Françoise-Maurice 580 kg
Marie-Pierre 350 kg


 
Une année plus tard, un carillon est placé, sonnant l'air de la "Paimpolaise" aux heures pleines, chant marin créé en 1895 par l'auteur-compositeur et interprète Théodore Botrel (1868-1925).
Thème du site
Eglise

D'autres : Patrimoine religieux

Abbaye Royale

à SAINT-MICHEL-EN-L'HERM

L’abbaye a été fondée en l’an 682 sur un îlot calcaire. À la suite du concordat de 1516, elle devint une abbaye royale.

dès 6.00€Tarif indiv. adulte

ABBAYE DE LA GRAINETIERE

à LES HERBIERS

Fondée en 1130 par des moines bénédictins, l'abbaye fortifiée est attaquée pendant la Guerre de Cent Ans (1372) et incendiée 3 foi

dès 2.00€Tarif indiv. adulte

CHAPELLE DE BON SECOURS

à HERIC

La chapelle Notre Dame de Bon Secours, achevée en 1886, fut construite à l’initiative de l’abbé BERTHELON, curé d’Héric.