Retour à la liste

La chapelle Saint-Vital

La Chapelle Saint-Vital fut, il y a quelques décennies, un haut lieu de pèlerinage pour le Pays de Retz. Selon la légende, Saint Vital en prière, planta sa canne en terre et fit jaillir une source à cet endroit. En 1923, Jean-Marie Filodeau  fit élever cette chapelle.

Adresse : Lieu-dit Saint-Jules
La Sicaudais
44320 CHAUMES-EN-RETZ
FRANCE

Présentation de : La chapelle Saint-Vital

Histoire de saint Vital

La chapelle porte le nom de saint Vital, ermite irlandais né au VIIème siècle qui a donné son nom à la commune de Saint-Viaud.
Désireux de mener une vie monastique, il vint au monastère de Noirmoutier en 725.
Mais voulant une existence de retraite absolue, il obtint de ses supérieurs de se retirer sur le mont Scorbit, sur l'estuaire de la Loire, place actuelle de l'église de Saint-Viaud.

Autour de sa présence, se créa l'une des premières communautés chrétiennes du Pays de Retz.
Après sa mort, la légende le rendit très populaire. Il était notamment imploré pour faire pleuvoir.


Légende autour de la chapelle Saint-Vital

La chapelle Saint-Vital, située à La Sicaudais (Arthon-en-Retz) sur le parcours de ces processions, témoigne du passage de l'ermite.
Selon la légende, Saint-Vital aurait planté son bâton dans le sol et une source aurait jailli de terre, devenue lieu de pèlerinage et de procession notamment lors de grandes sécheresses.
A cet endroit se trouve actuellement une fontaine, juste à côté de la chapelle.

La petite bâtisse se dresse dans un lieu paisible du village Saint-Jules, près de la borne grise qui matérialise le croisement des communes de Chaumes-en-Retz, Chauvé, Saint-Viaud et Saint-Père-en-Retz.

C'est en 1923, que Jean-Marie Filodeau, un homme très pieux, fit élever ce lieu de prière, en reconnaissance des grâces obtenues par saint Vital.
Il avait fait le voeu que, s'il revenait indemne de la Première Guerre mondiale, il construirait une chapelle à la Croix de Saint-Vital (appelée aussi croix de Saint Viaud), emplacement où il allait prier et se recueillir lorsqu'il était enfant, et qu'il a acheté.

L'édifice se trouve sur le passage historique de processions pour la protection des agriculteurs. Il devint un lieu important de pèlerinage pour les provinces voisines jusque dans les années 1960.
Les processions de plusieurs kilomètres partaient des églises des quatre paroisses des alentours, pour implorer la pluie :


on y chantait des cantiques à la Vierge,
on récitait le chapelet,
et les prêtres trempaient le pied des croix dans le fameux trou de la fontaine pour éloigner la sécheresse.



Patrimoine familial

Ce site privé, mais accessible, est entretenu par les descendants du fondateur de cette chapelle.
D'importants travaux de rénovation ont été effectués ces dernières années.
A l'intérieur de la chapelle, lieu de recueillement ouvert à tous, figure un panneau explicatif sur la légende.

La croix Saint-Vital, située à proximité près d'un puits, date du XVème siècle. Il s'agit de l'unique sculpture en ronde bosse du Pays de Retz.


Le petit plus :


le site peut-être découvert lors d'une randonnée qui passe devant la chapelle et la croix, en empruntant le circuit de La Sicaudais à Chaumes-en-Retz (ou le circuit de la Chapelle Saint-Vital sur Saint-Viaud)
quelques tables de pique-nique sont mises à disposition, par la famille Filodeau, à l'arrière de la chapelle dans un endroit ombragé.
Thème du site
Calvaire et enclos paroissiaux
Chapelle
Visites
Visites libres (individuelles) : Oui

D'autres : Patrimoine religieux

Abbaye Royale

à SAINT-MICHEL-EN-L'HERM

L’abbaye a été fondée en l’an 682 sur un îlot calcaire. À la suite du concordat de 1516, elle devint une abbaye royale.

dès 6.00€Tarif indiv. adulte

COUVENT DES URSULINES

à CHATEAU-GONTIER-SUR-MAYENNE

Du cellier aux cellules, c’est le quotidien des Ursulines qui se dévoile avec en toile de fond l’histoire mouvementée de la France

dès 4.00€Tarif indiv. adulte