Retour à la liste

La fontaine Sainte-Anne

Le culte de sainte Anne fut initié et répandu par saint Philibert, alors abbé de Noirmoutier, au point d'en faire l'un des principaux cultes du Pays de Retz. 

Adresse : Route de Nantes
44640 LES MOUTIERS-EN-RETZ
FRANCE

Présentation de : La fontaine Sainte-Anne

Le culte de Sainte-Anne aurait deux origines : l'une provençale et l'autre irlandaise.


La première affirme que le corps de sainte Anne, mère de la Vierge Marie, fut transporté en Provence par les premiers apôtres de cette région. Ils confient ses reliques à saint Auspice, premier évêque d'Apt (Vaucluse). Celui-ci les cache dans cette ville pour les protéger des invasions. Les reliques sont retrouvées miraculeusement à Pâques en l'an 792 en présence de Charlemagne qui consigne les faits dans une lettre envoyée au pape Adrien Ier. 
La seconde hypothèse affirme que ce culte de sainte Anne est né grâce à la venue des moines irlandais en Armorique au Vème siècle.



Localement, ce sont les moines de saint Philibert qui introduisent le culte de sainte Anne, autour du IXème siècle, lors de l'évangélisation de Vue.
Ce sont des moines celtiques encore en relation avec des monastères d'Irlande.
Mais la fameuse fontaine est bien plus ancienne : elle remonte au VIIème siècle. A cette époque, le culte originel païen se fait en l'honneur de Ana, déesse celtique de la prospérité, de la fécondité et de la régénération.
Des historiens pensent qu'une acculturation du culte païen de la divinité Ana s'est alors faite par les chrétiens.
D'Ana à sainte Anne, mère de Marie, il n'y avait qu'une pas à faire qui fut facilement franchi par le grand évangélisateur du Pays de Retz, saint Philbert.

Ainsi, Vue, petite cité construite au milieu des marais, célèbre Sainte-Anne comme sa patronne.
En 1584, le culte de sainte Anne est officialisé par le pape Grégoire XIII, qui fixe la date de cette fête au 26 juillet. 

En juillet 1846, Vue reçut une relique de sainte Anne venant d'Apt qui fut placée dans le reliquaire de l'église Sainte-Anne, devant l'autel de la Sainte-Vierge.

Une fontaine publique fut construite sur les vestiges de la fontaine gauloise au bourg de la Châtellerie de Vue.  Au fil du temps, elle acquiert  la réputation de guérir les maladies ophtalmiques.
Dédiée à sainte Anne, une cérémonie y est célébrée tous les ans le jour du 26 juillet, ou le dimanche le plus proche de la Sainte-Anne : le pardon de Vue.  
Les pèlerins se retrouvent pour assister aux messes et à la procession.

Après deux miracles reconnus par les services de l'évêché au milieu du XVIIème siècle, la notoriété de la fontaine augmente.
La Sainte-Anne devient ainsi un lieu de pèlerinage réputé au cœur du Pays de Retz, et elle demeure une institution.
Ces miracles qui avaient eu lieu à Vue, avaient été certifiés par les maitres et notaires de la paroisse.
Et cela attestait que les eaux de la fontaine avaient notamment des propriétés ophtalmiques :


le 29 mai 1657, un homme âgé d'une cinquantaine d'années, Jacques Burgaud, habitant de Challans, recouvre la vue, alors qu'il est aveugle depuis toujours, ou depuis six ans à la suite d'une maladie, selon les sources.
le 28 juillet 1659, une jeune femme âgée de 26 ans, Jeanne Grassineau, habitante de Beauvoir-sur-Mer, retrouve l'usage de ses jambes, repartant à pied du pardon de Vue, après huit ans de handicap, selon les témoignages de l'époque.


Bien avant ces miracles, la fontaine accueillait déjà les pèlerinages.
Et cette tradition perdure ... Lors de la sécheresse de 1976, les pèlerinages auprès de la fontaine Sainte-Anne étaient nombreux. Tous prièrent pour que la pluie tombe.

Le site de la fontaine est visible en libre accès au public, tout au bout de la longue allée des thuyas.
Thème du site
Calvaire et enclos paroissiaux
OTI Pornic - Marie LE GAL
OTI Pornic - Marie LE GAL

D'autres : Patrimoine religieux

Abbaye Royale

à SAINT-MICHEL-EN-L'HERM

L’abbaye a été fondée en l’an 682 sur un îlot calcaire. À la suite du concordat de 1516, elle devint une abbaye royale.

dès 6.00€Tarif indiv. adulte

EGLISE ET ESPACE SAINT-JACQUES

à CLISSON

Étape clé de la voie de Saint-Jacques-de-Compostelle, l’église Saint-Jacques est dédiée au pèlerin, mais pas que puisqu’elle est d

Eglise Saint-Laurent

à BERNAY-NEUVY-EN-CHAMPAGNE

Cette église romane édifiée au XIIe siècle se compose d'une nef, d'un transept à absidioles et d'un chœur à absides arrondies.