Retour à la liste

EGLISE SAINT-GILLES

Une première église médiévale fut édifiée, semble-t-il, dans la ville haute de Pornic dès le Xe siècle. Une seconde sera bâtie à la fin XIVe siècle et mise sous l'invocation saint Gilles. Celle-ci sera abattue au XIXe siècle pour laisser place à son emplacement à un édifice plus important. L'église

Adresse : 2 rue Saint-Gilles
44210 PORNIC
FRANCE

Contacter : EGLISE SAINT-GILLES

Pour tout renseignement, contactez directement le prestataire en remplissant le formulaire ci-dessous

Plus d’infos pour mieux vous guider
Date de séjour
Recevoir des informations de la part d’ « enpaysdelaloire.com »
Les informations que vous nous communiquez sont à usage exclusif de la Société publique régionale des Pays de la Loire : nous nous engageons à ne pas les communiquer à des tiers.

Présentation de : EGLISE SAINT-GILLES

Dominant la ville haute, une première église aurait été édifiée au Xe siècle, pour être remplacée à la fin du XIVe siècle par un nouvel édifice placé sous l’invocation de saint Gilles, et mis sous l’autorité religieuse de l’abbaye de Sainte-Marie jusqu’en 1554, date à laquelle Pornic devient paroisse.

La dévotion des Templiers pour Saint-Gilles-du-Gard, un des hauts lieux de pèlerinage de la chrétienté médiévale, expliquerait vraisemblablement ce choix de patronage car les Templiers avaient des biens à Pornic.
Dans l’ancienne église auraient été retrouvés des fragments de pierres tombales ornées de la croix de cet ordre hospitalier et militaire. L’église actuelle est achevée en 1871, mais il faudra attendre 1875 pour que le son des trois nouvelles cloches se fasse entendre.

C’est vers le milieu du VIIe siècle, à Athènes, que naît saint Gilles (Aegidius). S’illustrant par des miracles, mais fuyant la renommée, il quitte sa patrie et s’installe en Provence, où il vit en ermite dans une forêt au sud de Nîmes, avec une biche pour tout animal de compagnie. Selon la légende, la biche, poursuivie par des chasseurs, vient se réfugier à ses pieds, tandis qu’une flèche, tirée par un roi wisigoth, manque l’animal et blesse le saint à la main. Pour se faire pardonner, le roi consent à construire une abbaye dont Gilles devient le premier abbé, donnant naissance à la ville de Saint-Gilles-du-Gard.

Saint-Gilles, célébré le 1er septembre, jour de sa mort, est invoqué comme protecteur des gens de mer, des cultivateurs et des bergers.
On le représente souvent avec une biche sur la tête de laquelle repose sa main blessée.
A voir les deux représentations du saint patron: l'une à l'extérieur de l'église, sculptée au-dessus du porche d'entrée, l'autre à l'intérieur sur un vitrail du choeur.

Messes dominicales toute l'année.

Horaires des messes de la Paroisse Saint-Jean-le-Baptiste-en-Retz.

L'histoire de l'église est abordée avec une guide dans le cadre de l'une des visites guidées à pied proposées par l'Office de Tourisme Intercommunal intitulée "RUES ET CHEMINS".
Thème du site
Eglise
Style architectural du site
XIXe siècle
Gratuit
oui
Informations complémentaires
Groupes acceptés
Animaux acceptés
EGLISE SAINT-GILLES
EGLISE SAINT-GILLES
EGLISE SAINT-GILLES
EGLISE SAINT-GILLES

Vous aimerez aussi

D'autres : Patrimoine religieux

CHATEAU DE CRAON

à CRAON

Le château de Craon se dresse sur la colline de "Guinefolle" et domine la ville de Craon, construit pour être vu de loin sans pouv

dès 6€Tarif indiv. adulte

CHAPELLE DES URSULINES (CHAPELLE)

à ANCENIS-SAINT-GEREON

Expositions 2018 : Expositions Chaizine et Sophie Bouchet, Transmissions, du 10 mars au 13 mai 2018; Antoine Birot du 30 juin au 3